Jeudi 14 Février 2019

Categorie_actualites

Save the date ! C’est la ♥ Saint Valentin ♥, mais pas que …

 

Notre Assemblée Générale Ordinaire aura lieu le jeudi 14 février 2019 à Eurexpo, Lyon ; nous vous donnons RDV de 10h à 12h30, salle Lumière 7.

L’après midi, dès 13h30, aura lieu la rencontre annuelle des Opérateurs Qualibat.

Ne manquez pas :

  • l‘Assemblée Générale de Synéole,
  • La Rencontre annuelle des Opérateurs Qualibat,
  • la nouvelle édition du salon professionnel BePositive !
    Le salon de la transition énergétique des bâtiments et territoires. du 13 au 15 février 2019 Eurexpo Lyon.

Ci joint le lien vers le site Bepositive, pour des infos pratiques : https://www.bepositive-events.com/fr 

Demander votre badge d’accès Gratuit au salon BePositive via ce lien « demandez un badge gratuit »

Très belle année 2019 !

Categorie_actualites

Meilleurs vœux de santé et de bonheur pour vous et ceux qui vous sont chers.

Que cette année soit riche de bons moments partagés, de rencontres enrichissantes, de stimulants imprévus et de belles réussites.

Les Membres du Conseil de Synéole.

 

Voeux Syneole 2019

Attestation de conformité RT 2012 : rappel de la réglementation en vigueur !

Categorie_actualites

Campagne Octobre 2018

Synéole vient de transmettre  le courrier ci-joint aux Présidents des Chambres départementales et interdépartementales des Notaires.
Celui-ci fait suite à vos retours sur un problème récurrent lié à la réglementation thermique en vigueur.

Nous espérons que cette campagne de rappel et de sensibilisation à la réglementation fera évoluer les pratiques.

Nous ne manquerons pas de communiquer sur l’impact de cette ACTION !

Contrôle à réception des installations de ventilations

categorie_controles_reglementaires

Voici la version définitive du Livre Blanc de la Ventilation Acte I, La nécessité d’une attestation de fin de chantier.

Livre Blanc consultable via ce lien.

Objectif: imposer un contrôle à réception des installations de ventilations.

SYNEOLE a participé activement à la Commission en charge de rédiger ce texte, nous avons attiré l’attention des acteurs sur la corrélation existante entre un contrôle indépendant et la Qualité produite.

La vocation de ce GT est de permettre la poursuite de ce travail de Qualité en assurant un fonctionnement optimal de la ventilation dans des bâtiments devenus étanches.
Il en va de la performance énergétique, mais aussi et de plus en plus de la conservation du bâti.

Ainsi en prenant en compte de nombreux facteurs, SYNEOLE a contribué à faire avancer ce dossier avec le souci de défendre les intérêts des Opérateurs.

Vous constaterez en page 10 du document que nous restons bien co-signataires d’un document important, mais nous nous distinguons en plus de tous les autres sur le point le plus fondamental, à savoir l’indépendance du contrôle sur site.

C’est un premier pas vers l’amélioration des installations de ventilation.

Une belle initiative !

Categorie_actualites

Pour la 1ere fois, Syneole a organisé une rencontre conviviale la veille de son AG à Bordeaux, pour permettre aux adhérents et à l’ensemble des confrères de la profession qui s’étaient inscrits de passer un moment ensemble.

Le RDV était fixé à 18h30 à la Maison du bassin à flot, quai Armand Lalande, Hangar G2.

dav

C’est autour de la maquette évolutive de 4m X 4m qu’on nous a présenté ce projet d’avenir …
pour ce quartier urbain incontournable de la ville de Bordeaux.

Rétrospective de la soirée découverte du grand projet de réaménagement des bassins à flot de Bordeaux que nous avons proposé en en collaboration avec Qualibat le mercredi 14/03/2018.

Nombreux ont répondu présent !

Cette soirée à permis à notre groupe de professionnels d’échanger sur notre métier, mais aussi de découvrir le projet de développement urbain ‘des Bassins à flot’, dans le cadre du programme urbain ‘Bordeaux 2030’. ; la soirée s’est poursuivie par un cocktail … offert par Syneole et Qualibat.

Dans le prolongement, et pour finir cette soirée, les présents se sont retrouvés autour d’une table, dans une Brasserie non loin de la Cité des vins.

De plus, Syneole avait négocié pour vous un tarif préférentiel dans un hôtel proche du lieu de la rencontre, au cœur de la ville.

Cette rencontre était placée sous le signe de la découverte, de l’échange et de la convivialité !

Soirée bien appréciée car l’ensemble des membres du bureau et moi-même avons eu le temps d’écouter, de dialoguer et de renseigner sur l’activité.

Vous n’avez pas pu être présent ?

Ci-dessous les infos présentées lors de cette rencontre …

  • Ancien pole manufacturier et maritime le quartier des bassins à flots est aujourd’hui un territoire majeur d’expansion du centre-ville de Bordeaux.

    Ce programme de rénovation s’étend sur 160 hectares dont 22 hectares de plan d’eau.

    Un Quartier dynamique :

    Ce quartier est dynamisé et valorisé suite au choix de la ville de Bordeaux d’y installer la Cité du Vin et le Musée de la mer et de la Marine non loin.

    Egalement Bordeaux port Atlantique développe l’activité économique et l’emploi dans ce quartier en favorisant l’implantation de près de 70 000 m2 de surface tertiaire.

    Les bassins à flot ont vocation à accueillir la filière nautique. La rénovation du port de plaisance et la réactivation de l’outil des radoubs (bassin de radoub qui permet de mettre en cale pour l’entretien, la réparation de la coque d’un navire) pour la maintenance des paquebots fluviaux permettent la réaffirmation de l’identité maritime et portuaire du Bassin à Flot.

    Un quartier à vivre :

    Un quartier durable :

    Le stationnement est “intégré” au bâtiment, il implanté en rez-de-chaussée et non en sous œuvre, ce qui se traduit par une forte économie. Le parking se développe sur 1 ou 2 niveaux, il est ventilé et éclairé naturellement. Au-dessus des parkings des jardins suspendus offrent des lieux collectifs qui proposent des vues vers les bassins à flots.

    Ce projet urbain a été conçu autour des concepts “Zéro énergie” et “zéro carbone”. Chaque promoteur s’est engagé à respecter cette volonté en signant une convention avec les collectivités.

    Les nouvelles constructions sont conçues selon les normes de développement durable et visent la labellisation “bâtiment Basse Consommation”.

    La performance énergétique de ces bâtiments va garantir pour les habitants de vivre dans des logements économes en énergie.

    Le réseau de chaleur “d’énergie des bassins” couvre l’ensemble des besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire des habitants du quartier à hauteur de 70% d’énergies renouvelables issu :

    • D’une chaufferie biomasse bois qui utilisera des plaquettes forestières approvisionnées dans un rayon de 150 km autour de la ville.

    Une plateforme accolée à la station d’épuration qui récupèrera les calories contenues dans les eaux traitées de la station (une première en France à l’échelle d’un quartier).

Janvier 2018 : Comment contrôler l’étalonnage des matériels d’infiltrométrie ?

Categorie_actualites

1.       Contrôle de l’étalonnage des ventilateurs

Deux procédures possibles :

Etalonnage par parties : ventilateur seul

  • Le ventilateur seul est envoyé au laboratoire COFRAC (obligatoire). Pour l’étalonnage, un manomètre du laboratoire est utilisé.
  • Dans ce cas, étalonnage tous les 2 ans pour le ventilateur
  • Quasiment tous les étalonnages sont réalisés de cette manière.

Etalonnage du système complet : manomètre + ventilateur

  • Fournir le ventilateur et le manomètre au laboratoire en même temps
  • Un seul certificat pour les deux appareils
  • Ils devront être utilisés ensemble, impossible d’inter-changer les matériels
  • Dans ce cas, étalonnage tous les ans.

Jugement de conformité : Le jugement de conformité est la conclusion de la vérification.
Le laboratoire utilise les règles du FD P50-784 pour statuer sur la conformité de chaque configuration.

Si des configurations sont non conformes :

  • Soit aucune correction n’est apportée, alors la configuration n’est plus utilisable.
  • Soit le mesureur s’adresse au fabricant pour réparation (dans ce cas, il faut refaire l’étalonnage de cette configuration)
  • Soit le mesureur demande au laboratoire s’il est possible d’ajuster la configuration en calculant de nouveaux coefficients.
  • Dans ce cas, il faut corriger dans le logiciel les coefs de la configuration qui figurent sur le constat de vérification, à compter de la mesure suivante.

En résumé, lors du contrôle de l’étalonnage d’un ventilateur, il faut vérifier les critères suivants sur le certificat :

  • Type de matériel
  • Cofrac ou équivalent : logo + n° accréditation
  • Date et numéro du certificat
  • Les programmes et configurations
  • Les coefficients et leur correction éventuelle
  • Le nombre de pages fournies

1.       Contrôle de l’étalonnage des ventilateurs

Deux procédures possibles :

Etalonnage par parties : ventilateur seul

  • Le ventilateur seul est envoyé au laboratoire COFRAC (obligatoire). Pour l’étalonnage, un manomètre du laboratoire est utilisé.
  • Dans ce cas, étalonnage tous les 2 ans pour le ventilateur
  • Quasiment tous les étalonnages sont réalisés de cette manière.

Etalonnage du système complet : manomètre + ventilateur

  • Fournir le ventilateur et le manomètre au laboratoire en même temps
  • Un seul certificat pour les deux appareils
  • Ils devront être utilisés ensemble, impossible d’inter-changer les matériels
  • Dans ce cas, étalonnage tous les ans.

Jugement de conformité : Le jugement de conformité est la conclusion de la vérification.
Le laboratoire utilise les règles du FD P50-784 pour statuer sur la conformité de chaque configuration.

Si des configurations sont non conformes :

  • Soit aucune correction n’est apportée, alors la configuration n’est plus utilisable.
  • Soit le mesureur s’adresse au fabricant pour réparation (dans ce cas, il faut refaire l’étalonnage de cette configuration)
  • Soit le mesureur demande au laboratoire s’il est possible d’ajuster la configuration en calculant de nouveaux coefficients.
  • Dans ce cas, il faut corriger dans le logiciel les coefs de la configuration qui figurent sur le constat de vérification, à compter de la mesure suivante.

En résumé, lors du contrôle de l’étalonnage d’un ventilateur, il faut vérifier les critères suivants sur le certificat :

  • Type de matériel
  • Cofrac ou équivalent : logo + n° accréditation
  • Date et numéro du certificat
  • Les programmes et configurations
  • Les coefficients et leur correction éventuelle
  • Le nombre de pages fournies

2.       Contrôle de l’étalonnage des manomètres

  • Si l’étalonnage est réalisé par un laboratoire accrédité, le logo doit apparaître sur le certificat d’étalonnage.
  •  Etalonnage tous les ans, à compter de la date d’émission du certificat.

 Programme d’étalonnage en fonction de l’usage fait du manomètre

À quoi sert le manomètre dans la mesure ?

  • À mesurer la pression du bâtiment uniquement ?
  • À mesurer la pression du ventilateur uniquement ?
  • À mesurer les deux ?
  • Mesurer la pression du bâtiment uniquement :
    • Plage d’étalonnage : de -100 Pa à +100 Pa
      • Ce qui correspond à la plage de pression générée au maximum dans le bâtiment.
    •  9 valeurs de pression réparties entre ces deux valeurs extrêmes
      • Le programme doit inclure a minima une montée en pression et une redescente.
  • Mesurer la pression du ventilateur uniquement :
    • Plage d’étalonnage = plage d’utilisation (en fonction du ventilateur utilisé !)
      • Comparer la plage d’étalonnage avec les valeurs de pression ventilateurs mesurées pendant l’essai : la plage d’étalonnage doit couvrir la plage d’utilisation.
    • 15 valeurs de pression réparties entre ces deux valeurs extrêmes
      • Remarque : ce peut être des valeurs uniquement positives.
  • Mesurer les deux : manomètre à deux voies (le matériel le plus courant)

Même programme d’étalonnage pour les deux voies, pour qu’elles soient interchangeables

  • 9 pressions entre -100 et +100 Pa
  •  6 points supplémentaires pour couvrir la plage d’utilisation “ventilateur”, si elle est plus large que -100 ; + 100 PA.

Jugement de conformité : Le jugement de conformité est la conclusion de la vérification.
Le laboratoire utilise les règles du FD P50-784 pour statuer sur la conformité de chaque configuration.

En résumé, lors du contrôle de l’étalonnage d’un manomètre, il faut vérifier les critères suivants sur le certificat :

  • Cofrac ou équivalent : logo + n° accréditation
  • Date et numéro du certificat
  • Les configurations, plages d’étalonnage, identification du nombre de voies
  • EMT : Erreur Maximale Tolérée
  • Le nombre de pages fournies

3.       Savoir lire le certificat d’étalonnage des matériels d’infiltrométrie :

  • Le logo COFRAC ou équivalent ainsi que le numéro d’accréditation doivent apparaitre sur le certificat d’étalonnage cela atteste que l’étalonnage est réalisé sous accréditation.
  • Ce sont des mentions obligatoires lorsque le laboratoire édite un certificat sous couvert d’accréditation.
  • Le paragraphe “instrument étalonné” décrit de manière précise et unique l’identification du matériel étalonné. (n° série du matériel)
  • La date d’émission du certificat et numéro du certificat doivent également apparaître.
  • Le nombre de pages fournies.

Attention : le laboratoire a tout de même la possibilité de réaliser des points d’étalonnage hors accréditation, qui sont alors mentionnés via un astérisque et une mention en bas de page.

De tels points d’étalonnage ne répondent pas aux exigences du FD P50-784 (2016).

Les laboratoires pouvant réaliser l’étalonnage des matériels d’infiltrométrie sont accrédités par le COFRAC ou équivalent ILAC (DAKKS, UKAS calibration, ANAB, …)

3.       Savoir lire le certificat d’étalonnage des matériels d’infiltrométrie :

  • Le logo COFRAC ou équivalent ainsi que le numéro d’accréditation doivent apparaitre sur le certificat d’étalonnage cela atteste que l’étalonnage est réalisé sous accréditation.
  • Ce sont des mentions obligatoires lorsque le laboratoire édite un certificat sous couvert d’accréditation.
  • Le paragraphe “instrument étalonné” décrit de manière précise et unique l’identification du matériel étalonné. (n° série du matériel)
  • La date d’émission du certificat et numéro du certificat doivent également apparaître.
  • Le nombre de pages fournies.

Attention : le laboratoire a tout de même la possibilité de réaliser des points d’étalonnage hors accréditation, qui sont alors mentionnés via un astérisque et une mention en bas de page.

De tels points d’étalonnage ne répondent pas aux exigences du FD P50-784 (2016).

Les laboratoires pouvant réaliser l’étalonnage des matériels d’infiltrométrie sont accrédités par le COFRAC ou équivalent ILAC (DAKKS, UKAS calibration, ANAB, …)

2018 – Agendas

categorie_agenda

 AquiBat le salon des pros du BTP va se tenir du 14 au 16 mars 2018 au parc des expos de Bordeaux.

La rencontre annuelle des adhérents de Syneole (L’assemblée Générale)
se tiendra le jeudi 15 mars 2018 au matin
 ;

 L’après-midi, Qualibat organise sa rencontre annuelle des mesureurs.

 Nous vous remercions par avance de nous réserver cette journée !

 ci-joint le lien vers le site Aquibat, pour des infos pratiques  : http://www.aquibat.fr/

 

Nous vous communiquerons prochainement en détail l’organisation de cet événement.

Vœux 2018

categorie_agenda
Voeux_Syneole_2018

Décembre 2017 : Échantillonnage dans le cas d’une opération de maisons individuelles groupées pour la mesure des réseaux

Categorie_actualites

Syneole vient d’obtenir une modification significative sur l’échantillonnage des tests réseaux à réaliser pour les maisons individuelles groupées.

Ci-joint le lien vers la fiche FAQ explicative : http://www.syneole.org/index.asp?ID=417&IDF=89

Le nouveau fascicule documentaire FD E51-767 Perméabilité Réseau VMC prévoyait dans son annexe B une méthodologie d’échantillonnage sur les maisons individuelles groupées susceptible de décourager les maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage dans le choix d’un label avec mesures de réseaux.

Nous avons demandé et obtenu à ce que l’échantillonnage soit identique à celui relatif aux mesures de l’enveloppe.

Ainsi, la mesure de réseaux reste économiquement pertinente pour nos donneurs d’ordre.

Nous agissons pour préserver la qualité de notre profession et pour la défense des intérêts de nos adhérents.

Rappel de la fiche FAQ : 

Suite aux travaux du Club perméa, dans lequel Syneole représente la profession, nous pouvons vous informer que nous avons su défendre les intérêts de nos adhérents en maintenant la pertinence économique des mesures de réseaux sur le MIG (maisons individuelles groupées) , vous trouverez ci-dessous la dernière mise à jour du site CEREMA en réponse.

Pour les projets de maisons individuelles groupées, il est possible de mesurer les réseaux d’un échantillon de maisons.

L’échantillonnage doit être appliqué sur un groupe de maisons ayant le même permis de construire, le même objectif de classe d’étanchéité du réseau de ventilation, et le même type de système de ventilation.
On entend par type de système de ventilation, les systèmes listés dans le registre des opérations de mesures de perméabilité des réseaux (simple flux hygro A, simple flux hygro B, simple flux auto-réglable, double flux, etc.).

Pour chaque groupe de maisons individuelles, les logements dont les réseaux doivent être mesurés sont sélectionnés de la manière suivante :
  • pour les ensembles comportant moins de 3 logements, les réseaux de tous les logements sont mesurés ;
  • pour les ensembles comportant moins de 30 logements, 3 logements sont sélectionnés : les deux logements de plus petite Shl, ainsi que le logement de plus grande Shl ;
  • pour les ensembles comportant plus de 30 logements strictement, 10 % des logements sont sélectionnés (en arrondissant à l’entier supérieur). Les deux logements de plus petite Shl, et le logement de plus grande Shl sont sélectionnés, puis alternativement le logement de plus grande Shl et le logement de plus petite Shl de l’ensemble de logements n’ayant pas été déjà sélectionnés, en commençant par le logement de plus grande Shl.

    En cas d’égalité de surface habitable entre plusieurs logements, l’opérateur décide du choix des logements dont les réseaux seront mesurés.

Actualités réglementaires Juillet 2015

categorie_controles_reglementaires

INFOS Réglementaires du  20 juillet 2015

Mises à jour de la Fiche d’Application RT 2012 : SRT Habitation

  • 15 Juin 2015 Insertion de schémas explicatifs  

Télécharger la nouvelle Fiche d’Application

Mises à jour de la Fiche d’Application “Comment identifier l’usage d’un bâtiment et l’exigence associée ?”

  • 8 juin 2015 – Comment identifier l’usage d’un bâtiment et l’exigence associée ?.

Télécharger la nouvelle Fiche d’Application