Perméabilité à l’air

Réseau

Qu’est-ce que la perméabilité à l’air des réseaux de ventilation ?

L’étanchéité à l’air d’un réseau de ventilation caractérise la quantité d’air qui entre ou sort de manière non contrôlée à travers le réseau aéraulique d’un bâtiment.

Le réseau est composé de l’ensemble continu des conduits et des éléments de distribution d’air raccordés sur un même groupe moto ventilateur ou sur un même rejet d’air ou une même prise d’air.

Il comprend les terminaux, plénums, UTA, batterie de chauffage, froid…

Il ne comprend pas le caisson de ventilation.

L’étanchéité à l’air est caractérisée par une classe d’étanchéité déterminée à partir de la valeur du débit de fuite traversant les parois des gaines, sous un écart de pression de référence, ramené à la surface de la section continue de réseau de conduits soumise à essai (Aj) appelé facteur d’étanchéité à l’air (noté f) en m3/(s.m²)

classe reseau

 

La pression de référence dépend du type de système de ventilation.

type syst ventilation

Dans le cas ou la pression de conception est supérieure de 50Pa à la pression de référence, un deuxième essai doit être réalisé.

 

Réglementation

Réglementation

L’étanchéité à l’air des réseaux de ventilation est prise en compte dans le calcul règlementaire (RT 2012).

La valeur prise en compte dans l’étude thermique doit être justifiée, soit par une mesure, soit par une démarche qualité certifiée par le Ministère, sauf si la valeur prise en compte est « par défaut ».

La mesure doit être réalisée :

  • Par un opérateur qualifié Qualibat 8721, autorisé par le ministère en charge de la construction et dont la société est indépendante juridiquement du constructeur de l’opération ou des organismes impliqués en exécution, maîtrise d’œuvre ou maîtrise d’ouvrage de l’opération (bureau d’études thermiques ou architecte de l’opération, entreprises intervenues pour la construction du bâtiment…).
  • Lorsque le réseau est en condition normale de fonctionnement.
  • Selon la méthode définie dans la dernière version du fascicule documentaire FD E 51-et ses normes associées.

Lorsqu’un projet, composé d’un ou plusieurs bâtiments, comporte plusieurs réseaux, il est possible de procéder à un échantillonnage. Les règles d’échantillonnage sont définies dans le FD E 51-767 et les réponses complémentaires apportées dans la FAQ du CEREMA.

Norme & Moment du mesurage

Norme

La norme à respecter pour réaliser une mesure d’étanchéité à l’air des réseaux est le FD E51-767

Moment du mesurage

Pour la détermination de la classe d’étanchéité à l’air du réseau, le mesurage de l’étanchéité à l’air est effectué à la réception du bâtiment lorsque tous les éléments d’étanchéité du réseau sont intégrés et que tous les travaux pouvant affecter l’étanchéité du réseau sont achevés.

Le mesurage est effectué, :

  • après achèvement des travaux pouvant affecter l’étanchéité du réseau ;
  • lorsque les travaux d’installation du système de ventilation ou de conditionnement d’air sont entièrement finis pour la section continue soumise à essai ;
  • à la réception du bâtiment.

Le fait d’effectuer un mesurage intermédiaire, en cours de chantier, le plus tôt possible, dans le processus permet de faciliter la réalisation d’éventuelles corrections. Toutefois, ce mesurage ne respectant pas l’état d’avancement du réseau, il ne pourra pas être utilisé pour attribuer une classe.

ATTENTION : Lorsque l’une des conditions de préparation ou de zone de mesurage ne peut être respectée ou en l’absence de manchette ou de composant assurant une parfaite jonction entre le terminal et le réseau, le réseau ne peut pas être affecté à l’une des classes d’étanchéité, ce qui rend le test non validant.

Echantillonnage des réseaux

Echantillonnage des réseaux

Un projet (PC) peut être composé de plusieurs bâtiments. Chaque bâtiment peut être composé de plusieurs réseaux de classe différentes.

Dans le cas où le projet est composé de plusieurs réseaux, il est possible de réaliser les mesures sur un échantillon de réseau défini selon les règles d’échantillonnages précisées dans le FD E51-767.

Choix de la section continue du réseau soumis à essai

Choix de la section continue du réseau soumis à essai

La mesure d’étanchéité à l’air peut être réalisée sur :

  • La totalité du réseau
  • Une section continue du réseau allant d’un terminal au ventilateur. Les contraintes nécessaires pour garantir la représentative de cette section continue sont précisée ans le FD E51-767.

Mise en œuvre

Mise en œuvre

Ce test consiste en une mise en dépressurisation ou pressurisation du réseau de conduit à la pression. Le choix entre la dépressurisation ou pressurisation du réseau se fera en fonction de son usage :

  • Un réseau de reprise sera testé en dépressurisation,
  • Un réseau de soufflage sera testé en pressurisation.

Le débitmètre et le capteur de pression sont raccordés au réseau sur une bouche ou un piquage. Le réseau est isolé de l’extérieur.

Plus précisément :

L’obturation du réseau au niveau des terminaux de ventilation est réalisée de la façon suivante :

  • en l’absence de plénum, les terminaux de ventilation (bouche, diffuseur, etc.), s’ils sont présents, sont retirés et le réseau obturé de manière étanche à l’emplacement des terminaux ;
  • en présence d’un plénum,
    • le réseau est obturé au niveau du terminal. Le débit de fuite qvl n’est alors pas majoré
    • si au moins un plénum de section continue soumise à essai n’a pas pu être obturé au niveau du terminal, le réseau est obturé au niveau du raccordement entre le plénum et le réseau. Le débit de fuite est alors pénalisé.

NB : Dans tous les cas, les gaines souples (phoniques ou pas) assurant la liaison entre le plénum et le réseau rigide sont soumis à essai.

reseau obturation 1

 

L’obturation du réseau au niveau du raccordement entre le réseau et le caisson est réalisée :

  • sur la connexion du caisson, voir figure a), la mesure est réalisée de façon à prendre en compte les fuites au niveau de la manchette ; ou
  • si l’obturation est impossible au niveau du raccordement au caisson, la section est obturée au plus près de la manchette, voir figure b), les fuites au niveau de la manchette ne peuvent donc pas être prises en compte dans la mesure. Le débit de fuite est alors pénalisé.
reseau obturation 2

NOTA BENE

PENALITES lors de la préparation de la mesure

NOTA BENE : PENALITES lors de la préparation de la mesure

Le débit de fuite est pénalisé en fonction de la prise en compte des éléments de la section continue du réseau à soumettre à essai. La section continue du réseau soumis à essai doit comprendre :

    1. La manchette de raccordement du caisson au ventilateur
    2. L’ensemble des plénums
    3. L’ensemble des UTA

Si l’une des obligations ci-dessus ne sont pas respectées, un coefficients de pénalité est appliqué au débit de fuite mesuré conformément aux différents cas sont les suivants :

  • Dans le cas où les 3 conditions sont satisfaites, aucune pénalité n’est appliquée : Cpénalité = 1 ;
  • Dans le cas où 1 des 3 conditions n’est pas satisfaite, une pénalité est appliquée : Cpénalité = 1,3 ;
  • Dans le cas où 2 des 3 conditions ne sont pas satisfaites, une pénalité est appliquée : Cpénalité = 1,4 ;
  • Dans le cas où les 3 conditions ne sont pas satisfaites, une pénalité est appliquée : Cpénalité = 1,5 ;

Qualification & Formation

Qualification et formation

Pour être opérateur autorisé, les conditions suivantes doivent être remplies :

  • Avoir des compétences dans le domaine du bâtiment,
  • Avoir suivi une formation reconnue par le ministère en charge de la construction,
  • Être autorisé par le ministère et assurer le suivi de la qualification 8721 de son entreprise tous les ans, pour pouvoir réaliser des mesures de perméabilité des réseaux de ventilation.

Matériel

Matériel

  • Lindab
  • BlowerDoor
  • Liktec
  • Retrotec
  • Technodoor
  • etc …

Assurance

Assurance

  • Responsabilité civile professionnelle.
  • Responsabilité décennale sauf si l’opérateur ne réalise qu’une prestation de mesure, sans conseil, sans conception.

Une question sur ce domaine de compétences ?

N’hésitez pas !