0

Il n’y a pas d’exigences de moyens à justifier avec une valeur maximale à respecter par mesure sur un bâtiment non-résidentiel, est-ce que la RT2012 impose tout de même la mesure à défaut de justifier l’impossibilité de mesurer ?
Extraits sources de l’arrêté du 26/10/10 :
Rubrique GENERALITES / ARTICLE 8 :
“Pour les autres types de bâtiment :
– la valeur de la perméabilité à l’air du bâtiment peut être justifiée par mesure. A défaut de pouvoir justifier d’une valeur de caractéristique par mesure, la valeur à utiliser est la valeur par défaut définie par la méthode de calcul Th-BCE approuvée par un arrêté du ministre chargé de la construction et de l’habitation et du ministre chargé de l’énergie.”
Rubrique EXIGENCES DE MOYENS / ARTICLE 17 :

“Pour les maisons individuelles ou accolées et les bâtiments collectifs d’habitation, la perméabilité à l’air de l’enveloppe sous 4 Pa, Q4Pa-surf, est inférieure ou égale à :

0,60 m3/(h.m2) de parois déperditives, hors plancher bas, en maison individuelle ou accolée.

1,00 m3/(h.m2) de parois déperditives, hors plancher bas, en bâtiment collectif d’habitation.”

Sélectionnée comme la meilleure réponse